Une fois ses études terminées, Mélissa Brosseau a le goût de partager sa passion pour la musique en fondant son école de musique, en enseignant bien sûr le chant, mais aussi le piano, l’éveil musical tant aux enfants d’âge préscolaire qu’à des personnes âgées atteintes d’Alzheimer. Les défis ne lui font pas peur, en fait, elle y carbure. En 2016, il lui vient l’idée de fonder l’Ensemble Vocal les Mam’zelles chantent dans le but ultime de trouver un équilibre entre l’apprentissage de la technique vocale et harmonique tout en gardant en tête l’importance du plaisir. Le chant sans le cœur, sans la synergie entre les membres, perd tout son sens. Les Mam’zelles chantent deviennent alors son laboratoire musical pour sortir les milles et une voix qu’elle a dans la tête.
527235_10152047901355162_1196426067_n.jp
Originaire de Coteau-du-Lac, Étienne Génier est détenteur d’un doctorat en interprétation à l’Université de Montréal sous la direction de Jean Saulnier et s’est aussi perfectionné auprès de professeurs réputés tels que Marc Durand, feu Claude Labelle, Myriam Gendron, Yves Davignon, Lee Kum-Sing et Henri Brassard.
S’adonnant à l’accompagnement d'instrumentistes et de chanteurs, il accompagne aussi plusieurs ensembles vocaux. En 2015, il a interprété le concerto d'Addinsell avec l'EVM-CRA et a enregistré en 2017 deux oeuvres majeures du compositeur Alain Gagnon, décédé en avril 2017 (voir sur youtube.com).
Il s'est distingué dans plusieurs concours lors desquels il a remporté, entre autres, un premier prix au Festival de musique classique de Montréal et la première place au Prix d’Expression musicale (concours inter-collégial).
Étienne_Genier_2019.png
La musique sous toutes ses formes fait partie de la vie de Mélissa Brosseau depuis le berceau de son enfance. Que ce soit par la voix sublime de sa mère, le chant choral à l’église de son quartier dès l’âge de 4 ans, les cours de piano avec son professeure Réjeanne Cadieux, les comédies musicales durant la période un peu trouble de l’adolescence.
Plus tard, avec la chorale du Cégep de St-Jérôme durant ses remises en question sur le plan professionnel, et sans oublier son épanouissement avec le trio vocal Singin’ Rendez-Vous à la sortie de son diplôme au baccalauréat en Interprétation Chant Jazz de l’Université de Montréal en 2011.
thumbnail_Melissa Brosseau_petite(3).jpg
Son enthousiasme contagieux, sa rigueur, sa capacité d’adaptation, son esprit créatif, son écoute, sa connaissance de l’appareil vocal, la variété de ses méthodes d’enseignement, sa souplesse et sa curiosité font d’elle une directrice artistique motivée et motivante.

Comme la chercheuse Sonia Lupien le dit si bien, le chant en groupe fait diminuer le stress par la respiration profonde. Quelle chance a-t-elle d’être cette directrice qui permet de répandre le bonheur pour rendre autant les choristes que les spectateurs heureux!
N’est-ce pas le plus beau métier du monde!?
Les concours Classival et Inter-élèves de l’école de musique Vincent-d’Indy ont retenu ses services à titre de juge. Il s'est produit dans les salles Pollack, Claude-Champagne, Marguerite-Bourgeoys et Pierre-Mercure ainsi qu'à la maison Tresler et a fait la création de l'oeuvre Delphes d'Evan Ware.
Des tournées avec la compagnie l’Arsenal à musique l’ont amené à jouer entre autres dans l’ouest canadien et il possède également une vaste expérience dans le domaine des arrangements musicaux et de la production de trames sonores. Il enseigne le piano depuis plus de vingt ans et en est à sa quatorzième année à titre de professeur de piano et accompagnateur au réputé Collège Regina Assumpta où il accompagne également les classes de ballet de la concentration danse. Il est également pianiste aux Studios des Grands Ballets Canadiens de Montréal.
11350641_10152889858783587_3162351247206